backhome chantiers nomades
illustration chantier nomade machine

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter

Entrez votre e-mail:
Confirmez cette adresse :

Accueil - Chantiers 2017 - Politique des acteurs
Théâtre
Inscription

Politique des acteurs

5 au 17 juin 2017 - 12 jours / 2 semaines / 2 x 6 jours

Théâtre Dijon Bourgogne - CDN / Région Bourgogne – Franche-Comté

Chantier ouvert à 15 artistes interprètes professionnel-les

Politique des acteurs
©D.R.

Emmanuel Vérité
Comédien
Il suit les cours de l’école supérieure d’art dramatique de Pierre Debauche et Françoise Danell à Paris. Il participe aux échanges entre cette école et le Rose Bruford College of Speech and Drama de Londres.
En 1993, il fonde avec Benoît Lambert la Cie La Tentative. Il participe aux créations en tant qu’acteur et joue des rôles du répertoire, comme Scapin, Lorenzaccio, Alceste, Matti, Perdican, Tartuffe...
Il travaille également sous la direction de Stéphane Braunschweig, Guy Delamotte, Sophie Renaud, Frederic Sonntag, Christian Duchange, Pierre Debauche, Robert Angebaud, Daniel Mesguisch, Vincent Poirier...
Au cinéma il joue dans une quinzaine de courts-métrages parmi lesquels Axiome et Merci patron réalisés par Alexia de Oliviéra Gomez et Fin de Campagne de Stéphan Castang.
Il tourne régulièrement avec le plasticien Jean-Charles Massera pour ses œuvres audiovisuelles.
Depuis 2005, il alterne son activité de comédien avec l’écriture et la réalisation de courts-métrages. Il est actuellement artiste permanent au CDN Dijon Bourgogne.

Politique des acteurs
©D.R.

Nathanaël Frérot
Comédien, auteur
Après un passage par l’université (philo/socio, puis histoire) c’est au Théâtre du Jour d’Agen qu’il poursuit sa formation auprès de Pierre Debauche et Robert Angebaud. Il s’installe en Basse-Normandie où il collabore avec de nombreuses compagnies (Dodeka, Chantier 21, L’invention de moi, Amavada...), aventures au long cours, souvent liées à l’implantation de lieux de spectacles.
L’envie d’expérimenter le pousse vers des chantiers de création radiophonique, des travaux performatifs et pluridisciplinaires et des créations chorégraphiques.
Il affirme depuis quelques années une démarche d’écriture, théâtrale ou littéraire, explorant protocoles et configurations : écriture seule, collective, au plateau, en immersion sur des temps courts…
Il recherche des formes et des mots qui restituent ensemble les vertiges et les changements d’échelle, du temps de l’intime à celui de notre époque contemporaine, de la complexité du monde comme de sa simple beauté potentielle.

Politique des acteurs (*)


Les artistes - en principe - dialoguent avec l’époque et le monde qui les entourent. De multiples manières. Nous sommes ici et maintenant, et c’est ce qui nous agite.

Sans céder à la manie journalistique contemporaine du direct, et son lot de réactions à vif sur tous les évènements, nous devons toutefois répondre, avec nos sensibilités, nos regards et nos outils d’expression, à l’urgence de ce qu’il se passe autour de nous.
Mais aussi, dans la même urgence, dialoguer avec le public qui attend que quelque chose lui soit raconté.

Convaincu qu’un artiste au théâtre ne travaille jamais réellement seul, ou alors dans une solitude singulière, habitée, où l’inspiration reste souvent secrète ou inconsciente, j’aimerais expérimenter une forme d’écriture collective à partir de protocoles d’improvisation. Chaque acteur écrira en quelque sorte sa partition, dans un cadre défini.

C’est donc un travail collectif de création que je vous propose d’expérimenter, qui ressemble à ce que notre profession appelle aujourd’hui les « écritures de plateau ».
Pour apporter un regard supplémentaire sur le travail, j’ai fait appel à un auteur, Nathanaël Frérot. Il sera présent tout au long du chantier et écrira en fonction de nos demandes ou de ce que lui inspireront nos improvisations.

Deux semaines c’est peu, mais il s’agit, comme je le disais, de travailler dans une certaine urgence et d’en comprendre l’utilité.
La créativité de chaque acteur, au service d’une histoire, d’une aventure qui s’invente, sera centrale dans ce chantier.

Emmanuel Vérité

*Titre d’un essai de Luc Moullet. Ed. Cahiers du cinéma. 1993.
Cary Grant est plus un auteur de films qu’un Feyder ou un Copolla, telle est la thèse provocante de Luc Moullet.

PDF - 2.7 Mo
Programme détaillé du chantier
© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour jeudi 13 juillet 2017