backhome chantiers nomades

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter


Autour des Chantiers Nomades

Découvrez les actions de nos amis :


Classe en Chantier

Vous avez fait une formation intensive, COP, Cepit, classe préparatoire, école supérieure ou vous avez une expérience professionnelle et vous souhaitez devenir porteu.rs.ses de projets : la Classe en Chantiers accompagne huit jeunes actrices et acteurs pendant deux ans.
Outre la formation d’acteur accompagnée par des metteur.e.s en scène, actrices et acteurs, un temps important sera consacré à la technique son et lumière, à l’administration des entreprises culturelles, aux partenariats, aux services publics, à l’administration et la gestion, et à la transmission auprès des plus jeunes. La deuxième année est un partenariat Conservatoire à rayonnement régional de Toulouse / Chantiers Nomades dans le cadre du dispositif d’insertion de la Région Occitanie qui permet une rémunéra tion pour les demand.eurs.euses d’emploi.

Renseignements au 06 73 01 35 31
ou sur : conservatoirerayonnementregional.toulouse.fr

Auditions du 5 au 7 septembre 2019

Accueil - Chantiers 2018 - Saisir ce qui commence
Théâtre / Musique / Danse
Inscription

Saisir ce qui commence

1er au 13 octobre 2018 - 2 semaines / 84 heures / 2 x 6 jours

Maison Jacques Copeau / Pernand-Vergelesses / Région Bourgogne – Franche-Comté

Chantier ouvert à 15 artistes (musiciens, comédiens, danseurs) professionnel-les

Jean-Louis Hourdin
Comédien, Chef de troupe

Saisir ce qui commence
© Julie Leau



Caroline Marcadé
Danseuse, chorégraphe, et metteure en scène

Erik Truffaz,
musicien, trompettiste de jazz

Saisir ce qui commence



Ivan Grinberg,
écrivain et metteur en scène

Saisir ce qui commence

« C’est donc aussi bien, à la fois,
l’histoire du commencement du monde, du commencement de leur assemblée, ou du commencement du récit lui-même (et cela raconte aussi, à l’occasion, qui l’a appris au conteur, et comment il a le don, le droit, ou le devoir de le raconter). »
Jean-Luc Nancy

Et si c’était vrai ?
Mais c’est vrai : nous allons faire les débuts du monde.
Nous allons faire le rêve enfin réalisé du théâtre : inventer dans le temps du chantier, dans le temps de la représentation, l’inéluctable d’une communauté fraternelle ; autrement dit, le théâtre anticiperait une réconciliation obligée entre les humains.
S’il est un temps où le théâtre redevient un art véritable, propriété de la communauté, c’est bien lorsque le monde tangue tant, tangue trop.
Mais qui a osé commencer le récit de nous tous ? Et qui a rassemblé les autres la première fois ?
Est-ce un poète, donc le verbe ?
Est-ce un geste, donc la danse ?
Est-ce un son, donc la musique ?
La poésie possible du chantier serait d’inventer à partir de RIEN « l’émotion » qui, peut-être, a été l’origine de tout : l’émotion de la communauté rassemblée.
Simplement cela.

Jean-Louis Hourdin

Chantier organisé en partenariat avec la Maison Copeau

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour vendredi 12 juillet 2019