backhome chantiers nomades

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter


Accueil - Chantiers 2019 - L’acteur philosophe
Théâtre
Inscription

L’acteur philosophe

11 au 21 juin 2019 - 2 semaines / 70 heures / 2 x 5 jours

MC2 : Grenoble / Région Auvergne-Rhône-Alpes

Chantiers ouvert à 15 artistes interprètes professionnels

L'acteur philosophe
© D.R.

Bérangère Jannelle
Autrice metteure en scène, réalisatrice
Après des études de philosophie, Bérangère Jannelle se forme en Italie et en France, et devient assistante à la mise en scène de Klaus Michael Grüber, Carlo Cecchi, Stéphane Braunschweig et Arthur Nauczyciel. Depuis 2000, elle a créé une quinzaine de spectacles alternant formes du répertoire, adaptation de romans et écriture contemporaine en salle et dans l’espace public. Récemment elle crée Africa democratic room à Ouagadougou d’après la République de Platon (Festival les Récréathrales/CDN Rouen) et Melancholia europea-Une enquête démocratique (MC:2 Grenoble, Théâtre de la Ville-Centquatre). Elle a également écrit des scenarios, réalisé deux longs métrages (Sans Terre, Les Lucioles et prochainement Markowicz, appartement n°7) et monté plusieurs opéras.
Elle a fondé la Cie Ricotta dont le projet artistique développe un travail théâtral et filmique qui questionne le lien social.

L’acteur philosophe

Pourquoi la philosophie est-elle l’alliée du théâtre ? Pourquoi l’acteur est-il philosophe ?
Le chantier que nous proposons est destiné aux interprètes professionnels, comédiennes et comédiens qui souhaitent explorer les possibilités de l’acteur philosophe.

Devenir autonome dans la compréhension et la circulation du sens, déplacer l’autre en l’amenant à réfléchir différemment, le mettre en face d’impasses, le faire changer de point de vue passe à la fois par une conscience détaillée des arguments, leur polysémie mais aussi par de la ruse et de la séduction, par le jeu. Cette possibilité de modifier l’autre par la raison et le corps tient selon nous l’ensemble de la philosophie et le théâtre – comme si l’un ne pouvait pas aller sans l’autre.

« Qu’est-ce que peut un corps ? » (Spinoza)

Ensemble, nous travaillerons la pensée comme un véritable matériel qui se traduit en mots, en mouvement de phrases, en rythmes, en sensations, en mouvements physiques. Notre approche visera donc à la fois un travail dramaturgique très précis et une mise en corps, en sensation, en affection directe d’un corps qui pense. Ainsi nous allierons travail intellectuel et travail physique en progressant sans cesse avec ces deux appuis.
Nous voyons ainsi la philosophie et le théâtre, comme un sport de combat collectif et l’acteur comme un athlète de la pensée. Mais alors quel public construisons-nous ? Comment la position « philosophique » construit vraiment la relation politique de l’interprète aux spectateurs, détermine l’adresse ?
Si la pensée philosophique est théâtrale et que le théâtre se nourrit de l’exercice concret de la philosophie, alors nous proposons de l’expérimenter ensemble en dégageant cinq concepts majeurs mis en situations de jeu. Le temps, l’espace, le désir, la politique, la mort seront autant de concepts qui serviront d’outils à l’ensemble d’une pratique scénique. Ils seront expérimentés à la fois dans un travail physique, et dans un travail sur des textes sur le désir, issus de Spinoza, Platon et Diderot (tous se livraient à l’oralité) mais aussi Shakespeare bien sûr et peut-être même Molière dont l’œuvre est aussi nourrie de pratique philosophique. Et peut-être, la pensée nous fera rebondir sur des désirs nouveaux…

Bérangère Jannelle

Programme pédagogique
© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour lundi 13 mai 2019