backhome chantiers nomades

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter


Autour des Chantiers Nomades

Découvrez les actions de nos amis :

Vendredi 19 avril à 20 h 30 au Centre Culturel Le Moulin à Roques s/Garonne, Les Laborateurs joueront MOLIÈRE(RE(RE))PRÉSENTE PERRUQUES ET PETITS FOURS # 2

Avec : Pierre-Olivier Bellec, Militza Gorbatchevsky, Quentin Quignon, Florian Pantallarisch, Mélanie Vayssettes

Mise en scène : Sara Charrier & Mélanie Rochis

Plus d’infos :http://www.laborateurs.com/


Accueil - Chantiers 2019 - Le film choral
Cinéma
Inscription

Le film choral

1er au 18 octobre 2019 - 3 semaines / 105 h / 3 x 5 jours

Maison Jacques Copeau / Pernand-Vergelesses / Région Bourgogne-Franche Comté

Chantier ouvert à 12 interprètes professionnel.les

Le film choral
©D.R.

Stéphane Vuillet
Réalisateur, scénariste

Musicien de jazz depuis l’âge de 15 ans, Stéphane Vuillet est arrivé en Belgique en 1993 pour faire du cinéma. Après avoir été l’assistant de Robert Guédiguian et Jaco Vandormael, il écrit et réalise deux courts-métrages : Le sourire des femmes et Terre Natale. En 2003, il réalise son premier long-métrage, 25° en hiver avec Jacques Gamblin et Carmen Maura, qui a reçu le prix du Berliner Morgenpost du 54ième Festival du film de Berlin (compétition officielle). En 2006/2007, il réalise 6 épisodes de 7ème ciel, série télé produite par la RTBF.
Il développe actuellement Bandoneon une comédie sur le tango argentin, avec Need Productions et est en tournage d’un documentaire Nul N’est Prophète… sur la transition écologique produit par Domino Productions.
Parallèlement il anime de nombreux stages dans des écoles de cinéma et pour des acteurs professionnels (Marrakech, Beyrouth, Kinshasa, Liège, Lyon, Marseille, Toulouse, Chambéry…)

Le film choral
©Jean-Baptiste Millot

Jacques Gamblin
Acteur, auteur, metteur en scène

Il travaille avec de nombreux réalisateurs et met élégance, humour, légèreté, poésie et sa sensibilité à fleur de peau, au service de créations théâtrales et de créations musicales. Il confirme, spectacle après spectacle, son talent d’auteur et reçoit en juin 2016 le prix Théâtre de la SACD.
En 2019, il est à l’affiche du film L’incroyable histoire du facteur Cheval .

Le film choral
ou
Comment construire et défendre un personnage dans sa relation aux autres ?

Avec la participation de Jacques Gamblin

Je considère que le cinéma est une chose magique. L’émotion naît, à un moment, imprimée sur la pellicule. On ne connaît aucune recette. Pour atteindre ce moment, il faut travailler, le chercher, savoir le repérer… En revanche quand cette magie opère tout le monde s’accorde à la reconnaître. Faire un film choral, c’est aller chercher chez chacune et chacun des actrices et acteurs ces moments de cinéma.

Parce que le principe du film choral est de raconter une histoire basée sur un groupe, sur un collectif de personnes, il n’y aura pas de héros mais des personnages liés les uns aux autres, dans une histoire construite comme « une ronde » du nom éponyme de la pièce d’Arthur Schnitzler.

Je propose ici, un chantier basé sur la construction d’un personnage, avec une question particulière, qui se posera pour chacune et chacun d’entre vous : comment montrer un personnage dans toute sa complexité, en seulement quelques séquences.

Mon travail de recherche avec les acteurs se base sur une idée exprimée par une phrase de Jean-Luc Godard : « Une fiction est un documentaire sur les acteurs que l’on a choisi ». Autrement dit, c’est de vos visages, de vos corps, de vos manières de parler, et de nos manières de raconter ensemble, que naitra l‘émotion.

Nous ferons un seul film tous ensemble dont j’ignore la durée aujourd’hui, mais je ne m’interdis pas de faire un long-métrage. Nous serons accompagnés de professionnels sur les postes-clefs techniques, et ce sera aussi pour tous l’occasion de participer à d’autres aspects du tournage (assistant réalisateur, script, accessoiriste, etc).

Ma collaboration avec Jacques Gamblin :

Jacques Gamblin et moi avons tourné ensemble un film et sommes devenue amis et complices. Nous avons partagé notre envie de transmettre, et je lui ai alors proposé d’intervenir dans un chantier en 2014. Nous avons réédité l’expérience en 2018 et renforcé encore notre complicité et notre complémentarité dans le travail.
Il viendra donc nous rendre visite à plusieurs étapes du travail, pour partager avec vous son expérience et nous donner son regard d’acteur aguerri sur l’état de notre travail.

Stéphane Vuillet

Programme pédagogique
© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour mercredi 17 avril 2019