backhome chantiers nomades

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter


Blog

Les derniers articles du blog

Accueil - Chantiers 2019 - Réinvestir la technique traditionnelle du théâtre chinois pour le théâtre moderne
Théâtre
Inscription

Réinvestir la technique traditionnelle du théâtre chinois pour le théâtre moderne

30 septembre au 11 octobre 2019 - 2 semaines / 77 h / 11 jours

Pavillon Mazar / Région Occitanie

Chantier ouvert à 15 artistes interprètes professionnels

Réinvestir la technique traditionnelle du théâtre chinois pour le théâtre moderne
©D.R.

Ding Yiteng
Acteur, metteur en scène

Né en 1991 en Chine, Ding Yiteng est doublement diplômé de la Central Academy of Drama de Pékin en tant que comédien et metteur en scène.

Comme acteur il a travaillé entres autres pour le Mong Jinhui Theatre Studio, L’international Theatre Group et l’Odin Theatre (Danemark) où il a été formé durant trois ans par Eugenio Barba. Il participe à de nombreuses créations, performances et séminaires dans le monde entier parmi lesquels The Tree (Odin theatre, 2018),The Chronic Life (Odin theatre, 2017), Freaks (Bridge of Winds, 2018), UR NAT (Bridge of Winds, 2016), Dream of a Drunk Poet (2017), Injustice to Tou’O (2016), Macbeth and Fleance (2015), The Maids (2014), The Conquest of Happiness (2014), Two Dogs (2013), I love XXX (2013), To Live (2012), The Last Clown (2011).

En 2015, il revient en chine et se forme aux techniques traditionnelles à l’Académie Nationale d’Art de Théâtre chinois.

Il a reçu un grand nombre de prix d’interprétation et de mise en scène et anime de nombreux workshop en Angleterre, Belgique, Pologne, Danemark et Chine.

https://www.scene4.com/archivesqv6/2018/feb-2018/0218/lissatylerrenaud0218.html

Réinvestir la technique traditionnelle du théâtre chinois pour le théâtre moderne

Le théâtre chinois traditionnel, les tragédies, les comédies grecques et les pièces de théâtre indiennes en sanscrit sont connues comme les trois cultures de théâtre antique du monde.

Le théâtre traditionnel chinois associe danse, mime, musique, interprétation vocale et acrobatie que l’on retrouve dans les Opéras chinois de Pékin, Yu, Yue, Huangmei et Pingju.

Nous nous familiariserons avec cet art et travaillerons sur les mouvements de base du théâtre et les sons de l’opéra de Pékin pour, au cours de ces deux semaines, réinvestir, réinterpréter et finalement réinventer ces mouvements et sons en quelque chose que j’appelle « nouvelle codification », explorant de nouvelles significations et possibilités pour le théâtre moderne à travers l’ancien corps de théâtre oriental.

Nous nous appuierons sur cinq types d’exercices, dont la danse du vent, la perte de contrôle, le vert, le samouraï et le ralenti, afin de développer diverses qualités permettant à l’interprète de travailler des processus d’arrangement, de composition ou d’écriture. Tous les exercices visent à trouver un flux d’énergies permettant de s’engager et d’interagir avec l’espace, le rythme, les intensités et les autres interprètes.

Nous travaillerons avec soin à la préparation d’actions physiques, à travers des exercices que nous apprendrons à maîtriser et à explorer selon notre propre poétique. Au-delà de requestionner l’art de l’opéra chinois, ce travail aide l’acteur à densifier son énergie physique et mental, à augmenter la précision de ses gestes, à augmenter l’ancrage dans le sol.

Ding Yiteng

En partenariat avec le Pavillon Mazar

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour jeudi 7 mars 2019