backhome chantiers nomades
Accueil - Chantiers 2020 - Des émotions au récit
Théâtre / Cinéma
Inscription

Des émotions au récit

2 – 12 mai 2020 - 2 semaines / 2 x 5 jours / 70 h

Châteauvallon - Scène nationale d'Ollioules

Chantier ouvert à 12 comédien.nes, circacien.nes, danseur.seuses, musicien.nes, technicien.nes (son, montage, script) professionnel.les.

Des émotions au récit
© Jean-Louis Fernandez

Lazare
Auteur, acteur et metteur en scène

En 2006, il fonde Vita Nova et réunit un noyau dur d’acteurs et musiciens. Il monte une trilogie racontant l’histoire d’une famille entre France et Algérie : Passé – je ne sais où, qui revient évoquant les massacres de Sétif et Guelma ; Au pied du mur sans porte, l’itinéraire d’un enfant en pleine crise des banlieues ; Rabah Robert (touche ailleurs que là où tu es né) sur la guerre d’Algérie. Il a écrit également Petits contes d’amour et d’obscurité ou encore Sombre rivière (2017) et Je m’appelle Ismaël (2019) qui font partie d’une nouvelle trilogie théâtrale qui s’achèvera avec Cœur instamment dénudé (2021).
Lazare est artiste associé au T2G-théâtre de Gennevilliers et au Théâtre national de Strasbourg. Ses textes sont édités aux Solitaires Intempestifs.

Des émotions au récit

Je suis un gang d’images sous l’impulsion de mes inventions textuelles. J’ai dans le coeur les retentissantes images de Fassbinder. J’ai le souhait de travailler en bande, dans le rythme d’un tournage, de filmer des êtres qui mettent des claques à la fatalité, à la fascination de la mort et qui nous donnent à aimer le monde. Ces personnages questionneraient l’argent et l’obéissance qui perpétuent notre système, l’autorité et la religion, la physionomie habituelle et prédestinée des opprimés. Leurs gestes voudraient se défaire des stigmates de leur classe sociale qu’ils porteraient encore parfois malgré eux. Ils se transformeraient avec des vêtements de femmes ou de chevaliers d’une autre époque, de peaux de bête qu’ils trouveraient dans les placards de leur cavale, subiraient des mutations et prendraient des accents extraterrestres.

A partir des figures récurrentes de mes pièces nous mettrons en route l’imaginaire de chacun, de chacune. Et à Châteauvallon, chef opérateur, preneur de son, acteurs, actrices, nous chercherons les paysages pouvant accueillir les personnages que nous aurons choisis.

Lazare

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour vendredi 13 décembre 2019