backhome chantiers nomades
Accueil - Chantiers 2020 - Les voix de la fiction radiophonique
Fiction radiophonique
Inscription

Les voix de la fiction radiophonique

2-13 novembre - 2 semaines / 2 x 5 jours / 70 h

Paris

Chantier ouvert à 15 comédien.nes, circassien.nes, danseur.seuses professionnel.les

Les voix de la fiction radiophonique
© D.R.

Sophie-Aude Picon
Réalisatrice fictions radiophoniques

Avant d’être réalisatrice pour la radio, Sophie-Aude Picon a été enseignante de lettres modernes, metteuse en scène, comédienne. Après des études de lettres et de musique à l’Ecole Normale Supérieure, elle a été élève comédienne au CNSAD de Paris et été lauréate de la Villa Médicis Hors les Murs. Elle a enseigné le jeu à l’Université Paris III-Sorbonne nouvelle, mais aussi mis en scène et joué, sous la direction d’Emmanuel Demarcy-Mota, Julie Brochen, Stuart Seide ou Irène Bonnaud.
Depuis 2014, elle réalise des fictions radiophoniques pour France Culture et France Inter, travaillant plus particulièrement en son immersif pour ses dernières réalisations, comme le podcast natif L’Incroyable expédition de Corentin Tréguier au Congo, écrit par Emmanuel Suarez ou Nous cheminons entourés de fantômes au front troué, de Jean-François Vilar. Elle vient de réaliser en stéréo la première saison de L’Amie prodigieuse, adapté du roman d’Elena Ferrante pour France Culture et intervient à l’Eracm pour des ateliers de formation au travail avec le micro.

Les voix de la fiction radiophonique
© D.R.

Emmanuel Suarez
Auteur, comédien

Voyageur dans l’âme, Emmanuel aime mélanger les genres, les langues et les cultures. Formé en France, en Grande-Bretagne, il mène aujourd’hui une triple carrière d’auteur, d’interprète et d’enseignant.
Au théâtre, il a joué dans plus de vingt pièces de répertoires très variés. Au cinéma et à la télévision, il a tourné une trentaine de films et téléfilms en français et en anglais. Il découvre la fiction radiophonique comme comédien en 2015 et enregistre de nombreuses fictions pour France Culture et France Inter, dont Debout les morts de Fred Vargas réalisé par Sophie-Aude Picon.
Auteur de six pièces de théâtre pour le jeune public et de trois pièces musicales, il se convertit à l’écriture de fictions radiophoniques avec L’Incroyable expédition de Corentin Tréguier au Congo, série en 10 épisodes lauréate du Fonds Podcasts Natifs SACD/France Culture et réalisée par Sophie Aude Picon. La série connaît un très beau succès, a été sélectionnée pour le Prix Europa et le Paris Podcast Festival et sera prochainement développée en bande dessinée. Il a depuis écrit une fiction pour l’émission « Autant en emporte l’Histoire » sur France Inter et vient de terminer La Division, un polar historique de 125 minutes pour France Culture.

La voix de la fiction radiophonique

Le travail radiophonique offre aux comédien.nes un lieu intime de rencontre entre un acteur et un texte, qui se révèle d’autant mieux lorsque l’auteur écrit pour la radio. Nous proposons un stage permettant aux acteurs d’entrer concrètement dans l’univers de la fiction radiophonique en assimilant les contraintes techniques et artistiques qui sont imposées à l’interprète. Cette formation sera par ailleurs l’occasion pour les stagiaires de se confronter à l’écriture dramatique pour la radio en travaillant à partir de textes radiophoniques d’Emmanuel Suarez (L’incroyable expédition de Corentin Tréguier au Congo, La Division, ...) en présence de l’auteur, mais aussi de découvrir les enjeux imposés par la fiction radiophonique depuis le travail dramaturgique et la découverte du texte jusqu’à son appréhension au micro. Ce chantier poursuit donc plusieurs objectifs : permettre aux interprètes de travailler les techniques du « théâtre » radiophonique ; connaître les contraintes de jeu liées à l’enregistrement et au travail avec les micros ; comprendre les spécificités d’une écriture contemporaine pour la radio. Ce travail se déclinera sur 2 semaines (70 h) à Paris.
Sophie-Aude Picon et Emmanuel Suarez travailleront de concert pour accroître la dimension pédagogique de ce projet. Ils ont tous les deux une formation d’acteurs mais aussi de pédagogues. Ils chercheront d’abord à guider les participants vers une meilleure connaissance de leur voix, qui est à la fois ce qui est le plus intime et ce qui permet de les identifier tout autant qu’une photographie. Comment en jouer ? L’apprivoiser ? Qu’est-ce qu’elle révèle du corps invisible ? Comment faire passer la présence de ce corps dans la voix, la fatiguer, l’épuiser ? Travailler sur le souffle, sur le timbre, sur la présence ou l’éloignement ?
Les espaces du CENTQUATRE (studio, sous-sols, bureaux, couloirs, espaces publics) permettront de se poser avec pertinence la question du choix des lieux d’enregistrement. Il est fréquent aujourd’hui que les équipes sortent des studios pour enregistrer des fictions dans des espaces non dédiés voire en extérieur. Ces nouvelles formes impliquent un travail spécifique pour l’équipe de réalisation et pour l’interprète (rapport au micro, rapport au bruit ambiant, aux espaces de déplacement, etc).
Nous proposerons également des moments d’écoute collective de fictions et autres documents sonores pour échanger sur l’univers de la fiction radio et découvrir les possibilités qu’elle offre aux interprètes. Un preneur de son sera présent et une bruiteuse viendra faire travailler les stagiaires sur une journée. Tous deux partageront leur expérience de la prise de son et du bruitage pour les fictions radio.

Partager cet article

En partenariat avec
France Culture
Le CENTQUATRE-PARIS

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour vendredi 23 octobre 2020